Psychologie






Une douleur persistante peut avoir des effets négatifs sur le rendement au travail, les activités sociales, les loisirs et les relations familiales. Il n’est pas rare de voir des gens souffrant de douleurs chroniques développer des problèmes de dépression. Le sentiment d’être incompris ou seul dans sa souffrance peut mener à de telles conséquences. En outre, les personnes ayant été blessées lors d’accidents peuvent également développer des symptômes d’anxiété.

Certaines techniques de relaxation et de biofeedback utilisées en psychologie permettent de mieux gérer les pointes de douleur. Il est possible également de diminuer les symptômes de dépression et d’anxiété grâce à la thérapie cognitivo comportementale.

Le patient apprend à se fixer des objectifs réalistes, à respecter ses limites et à communiquer ses besoins afin de mieux faire face aux changements de vie associés à la douleur.

Réactivez votre bien-être en consultant le psychologue de la Clinique Physergo : 514-766-1696