Fuites urinaires durant vos séances de sport? La physiothérapie peut vous aider!

  • 8 février 2018

Vivez-vous des pertes incontrôlables et involontaires d’urine lorsque vous faites du sport, ou lorsque vous sautez? Lorsque vous toussez ou encore, lorsque vous avez un fou rire? Avez-vous des douleurs qui nuisent à vos relations sexuelles?

Si vous avez répondu “oui” à l’une ou plusieurs de ces questions, sachez que la physiothérapie peut vous aider! Les physiothérapeutes ayant développé une expertise en rééducation périnéale et pelvienne ont les connaissances et les compétences pour évaluer et traiter ces types d’inconforts. Ils pourront notamment, émettre un diagnostic physiothérapique, vous proposer un plan de traitement, et traiter les dysfonctions des muscles du plancher pelvien.

Quelles sont les différentes formes d’incontinence?

  1. Les fuites à l’effort
  2. L’instabilité vésicale
  3. L’incontinence mixte
  4. L’incontinence et le vieillissement

1. Les fuites à l’effort

Ce type de fuites n’est pas précédé d’une sensation d’envie d’aller au toilette. Elles surviennent plutôt de façon involontaire et passive, lorsque la pression de votre abdomen dépasse la force de fermeture du col de votre vessie, à la suite d’un effort.

L’incontinence d’effort est causée par un manque de tonicité du sphincter, qui peut lui-même être causé par un traumatisme obstétrical, comme un accouchement, un processus dégénératif, un manque d’hormone, ou encore une faiblesse tissulaire liée à l’âge.

2. L’instabilité vésicale

Elle se manifeste par des contractions vésicales anarchiques et excessives qui provoquent des fuites d’urine fréquentes, le jour ou la nuit, précédées d’une sensation de besoin impérieux. Les causes peuvent provenir d’une mauvaise position de la vessie ou de l’utérus, de la constipation chronique, ou de l’obésité.

3. L’incontinence mixte

Il s’agit d’une combinaison de l’incontinence d’effort et de l’instabilité vésicale. Elle est prédominante chez les personnes âgées et se manifeste par des fuites lorsque le besoin d’aller au toilette se fait sentir. Ces fuites peuvent être abondantes et survenir au repos, et peuvent aussi survenir à l’effort.

4. L’incontinence et le vieillissement

L’incontinence fait-elle partie du vieillissement? La réponse: NON. Par ailleurs, les changements qui accompagnent le vieillissement peuvent réduire la capacité totale de votre vessie, affaiblir la force du jet et vous imposer le besoin urgent d’uriner plus souvent.

Pourquoi est-ce important de consulter un physiothérapeute au moins une fois avant de débuter les exercices?

Consultez un physiothérapeute sera utile pour:

  • Valider le problème;
  • Éviter les compensations inutiles;
  • Effectuer les exercices appropriés;
  • Bien exécuter les exercices, afin de s’assurer de leur efficacité.

À la suite de l’évaluation physique, le physiothérapeute sera en mesure de renseigner la patiente sur sa condition et de discuter d’un plan de traitement avec elle. Il est important que chaque patiente comprenne sa condition, ce qu’elle doit faire pour l’améliorer et ce qu’elle doit éviter pour ne pas l’aggraver.

Auteure: Way Jan Yip, physiothérapeute à la clinique Physergo, avec une expertise en rééducation périnéale et pelvienne.